Toutes les infos pratiques pour l’achat d’u bien immobilier à Marseille

immobilier-à-Marseille

Publié le : 04 novembre 20153 mins de lecture

 

A Marseille, on tend à assister à une véritable reprise du marché de l’immobilier au cours des derniers mois, surtout dans le VII et VIIIème arrondissement. A quelques exceptions près, les prix de l’immobilier à Marseille, demeurent relativement stables. Le marché attire à nouveau les acheteurs potentiels attirés par cette ville de charme

A Marseille, mises à part les villas de prestige, les maisons dont la cote était un peu surfaite ont ainsi légèrement baissé.  A la Grotte-Roland, les maisons de lotissement qui se vendaient 500 000 € en 2007 se concluent maintenant entre 470 000 et 480 000 €, soit une baisse de 6%. Une maison de ville de 62 m2 à la Vieille-Chapelle avec toit-terrasse et vue sur mer, un jardinet et deux parkings est partie pour 317 000 €, alors qu’elle se serait arrachée à 340 000 € auparavant. Vers La Pointe rouge, le prix des copropriétés construites entre 1960 et 1980 a baissé car cet immobilier subit la concurrence du neuf. Un 65 m2 semi-récent avec un beau balcon vient de se vendre 200 000 €, alors qu’il en aurait coûté 220 000 € il y a trois ans. En revanche, tous les biens récents des années 90 à aujourd’hui maintiennent leur cote. Un 3 pièces neuf de 70 m2 avec garage et terrasse avecune jolie vue s’échange entre 280 000 et 290 000€.

Même si le nombre des transactions n’a pas retrouvé les niveaux des années avant crise, le marché est sensiblement reparti mais  avec des acheteurs plus réfléchis et exigeants. Si l’on considère les ventes récentes, les prix qui avaient baissé, ont tendance à repartir à la hausse dans les résidences de grand standing, situées dans le secteur le plus cher du front de mer, c’est-à-dire entre le 2e Prado et la corniche Kennedy au niveau d’Endoume. À Super Cadenelle, un 2 pièces de 78 m2 situé au 8e et dernier étage avec toit-terrasse, vient de se vendre 420 000 € soit un peu plus de 5 000 € le m2.

Dans ce secteur, les appartements peuvent s’échanger jusqu’à 10 000 € le m2 pour les plus luxueux d’entre eux, situés au calme et jouissant d’une belle vue sur la mer, dans des parcs avec piscine et tennis comme Thalassa, Les Oréades, Thalabot, La Cadenelle… Le bord de mer demeure le plus prisé par les Parisiens et les étrangers qui viennent s’installer à Marseille.

Plan du site